Archives

Tous les articles du mois de décembre 2012

Texte à contraintes de Noël – vos participations

Publié 25 décembre 2012 par Emi'lit

Bonjour bonjour.

Pour ceux qui auraient raté l’article explicatif, vous pouvez le retrouver!  Pour ceux qui ont la flemme d’aller le lire, la consigne était la suivante:

Écrire une lettre du Père Noël à un enfant (qui peut bien sûr être le vôtre), lui racontant sa vie au Pôle Nord et la préparation de Noël. La narrateur est donc le Père Noël! (avec des mots imposés).

Maintenant, en avant pour les participations.

**********************************************************************************************************************************************************

La Participation de Aurélie Chuard

Cher Yanis,

J’ai bien reçu ta lettre. Mon équipe et moi, sommes très content d’avoir pû te lire.
A mon tour, je vais te conter le déroulement de ma vie avec les préparatifs de Noël. Ainsi que celle de mes amis, les lutins, les rennes et de la Mère Noël.

Comme tu le sais, beaucoup de lutins travaillent pour moi. Certaines s’occupent de préparer la liste de tous les enfants du monde. Tu sais, la fameuse liste sur laquelle figurent tous les noms de tous les enfants et qui mentionne s’ils sont sages ou non. Pour cela, toute l’année, une équipe de lutins se cache dans les maisons et observe tous les enfants. Ils ne doivent surtout pas se faire repèrer, mais bon… Un accident est vite arrivé!!! Dans ce cas là, il existe une potion à souffler dans le nez de la personne qui a découvert l’existence de mes petits lutins. Cette potion est un mélange de fougère, de houx et de cacahuètes écrasées. Une fois soufflée, la potion efface les dernières minutes de la mémoire et … hop… mes petits lutins disparaissent.
Si les enfants sont sages, ils apparaissent en vert sur ma liste. Si au contraire, ils ont été désobéissants, alors le nom apparaît en rouge… Et… SAPERLIPOPETTE… Je n’aime pas ça du tout, mais je ne peux pas les récompenser en leur offrant les beaux jouets qu’ils m’ont commandé!

Ensuite, il y a les lutins qui s’occupent de recevoir et lire toutes les listes de tous les enfants. Et, crois moi, ça fait beaucoup de lettres à lire. Ils lisent donc toutes ces jolies lettres, puis transmettent à l’usine toutes les commandes par un grand ordinateur où l’on peut voir le nombre de locomotives, de poupées, de ballons, de voitures, de livres de princesses et dragons…

A l’usine, une autre équipe de lutins fabriquent tous ces merveilleux jouets. Ils sont vraiment très, très nombreux… Tu imagines bien, vu le nombre de jouets qu’il y a à fabriquer pour satisfaire tout le monde. Et ils y travaillent très, très dur nos chers amis. Ils sont très fatigués à la fin de leur journée ou leur nuit de travail… Bah oui… Certains y sont toute la journée, et d’autres toute la nuit.
Pour les soulager et qu’ils prennent un peu de repos, la Mère Noël leur prépare de succulents gâteaux, et des chocolats chauds avec un chamallow qui flotte par dessus… hummm!!! Je t’avouerais que j’aime beaucoup ça moi aussi!!! D’où mon gros ventre… hum hum… Je m’égare.
Ils aiment beaucoup se détendre en s’allongeant dans de grands transats, en sirotant leur chocolat chaud et en admirant les aurores boréales. Par ici, il y en a beaucoup! Et c’est tellement joli!

Enfin, il y a les lutins qui s’occupent d’emballer tous les cadeaux… Ils les déposent au pied d’un arbre de Noël gigantesque dans une salle tellement grande que parfois on a l’impression d’avoir besoin d’une éternité pour la traverser.
Puis la dernière semaine avant le début de ma distribution, tous les lutins, tous ensemble, préparent de grands sacs et y entassent tous vos jouets, puis les chargent sur mon grand traineau.
La veille de Noël, la Mère Noël me prépare un repas merveilleux… bah oui, il me faudra beaucoup d’énergie pour tenir toute la nuit à faire ma distribution. Je brave le vent, la neige, le froid, le brouillard, la pluie…
Alors je sais bien, qu’en arrivant dans vos maisons bien chaudes, je vais trouver de délicieux biscuits et des grands verres de lait… Parfois même, vous me mettez une chaussette à mon nom sur la cheminée, avec des bons chocolats… Toutes ces friandises sont divines pour mes papilles… mais pas pour mon ventre…
La Mère Noël s’occupe aussi de mes gentils rennes car eux aussi font un travail pénible et fatiguant. Il leur faut donc beaucoup d’affection, et de bonnes choses à manger.

Voilà mon grand tu sais tout, bon bien sûr tout ce que je viens de te raconter, tu dois le garder pour toi, rien que pour toi. Je te fais confiance.

Sur ce, la Mère Noël m’appelle pour me préparer mon costume… Hi hi hi… Je dois l’essayer pour être sûr que mon ventre rentre encore dedans!!!

A bientôt, sois bien sage en attendant.

Le Père Noël

*******************************************************************************************************

La participation de Anne L.

Chère Gabrielle,

Comment te portes tu en cette fin d’année? J’ai l’impression que ça fait une éternité qu’on ne s’est pas écrit.

J’espère que tu gardes bien notre petit secret, n’oublie pas, tu es la seule enfant à savoir ce qui se passe vraiment ici, c’est un secret vraiment précieux !
Ici au pôle nord nous sommes en plein dans les préparatifs pour le grand jour de Noël, poupées, camions, dinettes, locomotives et encore pleins d’autres jouets.

Ah, Drogon me demande de te passer le bonjour. Tu te souviens de ce petit dragon que je t’avais présenté? Il a bien grandi depuis la dernière fois, il faut dire que ça grandit vite un dragon, et je suspect les elfes de lui donner des brins de fougère magique dans mon dos. Quoi que je me demande si l’aurore boréale n’aurait pas une influence sur lui…
En parlant d’aurore boréale, il faut que je t’envoie une photo. Quand nous avons fait
notre arbre de Noël une magnifique aurore est apparus, c’était vraiment splendide.

Bref, où j’en étais… Ah oui, les cadeaux ! Nous avons tout prévu pour que la nuit de Noël se passe comme il faut, les lutins mécanos ont donc rénové mon traineau pour que je ne glisse plus sur les toits, histoire de ne plus avoir de problèmes, comme ce malencontreux accident l’année dernière.

Drogon me fait dire aussi, qu’il a aidé les fées qui s’occupent de mes rennes pour les tenir en forme, les nourrir, les panser… Il est fier de lui, et moi aussi je l’avoue. Même si j’ai cru entendre les elfes parler d’une histoire bizarre de cacahuètes, je pense que Drogon a dû faire quelques gaffes.

Donc, je disais, mon traineau est maintenant tout équipé, et moi aussi, puisque nos amis lutins ont mis un micro dans mon capuchon, comme ça nous sommes reliés tout le temps et en cas de soucis je peux avoir de l’aide rapidement, je te donnerais le numéro de la ligne, on pourra discuter ensemble comme ça.

Saperlipopette Drogon ! Quoi encore?!
Non tu ne vas pas chercher du houx maintenant !
Oui, même si c’est la mère Noël qui te l’a demandé ! Je n’ai pas besoin de ça pour l’embrasser ne t’inquiète pas, et puis dehors il y a du brouillard, il va bientôt y avoir de la neige je pense.

Désolée Gabrielle, m’a lettre va te paraître étrange, c’est simplement que je test un nouveau dictaphone qui quand je parle écrit à ma place, il faut bien que je me mette à la nouvelle technologie, que veux-tu…

Enfin voilà, il va falloir que je retourne à mes affaires, tout le village est en effervescence, mais quel bonheur, quelle période magique et magnifique. J’espère qu’on pourra se voir après la nuit de Noël, que tu me dises ce que tu as pensé de tes cadeaux.

Ma chère Gabrielle, je t’embrasse très fort.

Père Noël

P.S.: par pitié ne me fait pas la même blague que l’année dernière et met moi des chaussettes propres au-dessus de la cheminée !

*****************************************************************************************************************************************************

Ma participation.

Chère Léa-Ann,

J’ai bien reçu ta gentille lettre et ton joli dessin. Ce dernier m’a d’ailleurs enchanté. Je sais que tu es une petite fille très curieuse et qui adore recevoir du courrier… C’est pourquoi j’ai décidé de t’écrire à mon tour. Je suppose que tu te poses beaucoup de question sur la préparation  de Noël ici ainsi que que notre vie au Pôle Nord… Je vais tâcher d’y répondre avec l’aide de ma plus fidèle assistante: Tartine. Mais avant de commencer, peut-être voudrais tu que je te la présente? C’est une lutine. Elle travaille avec moi depuis une éternité… depuis que j’existe en fait me rappelle-t-elle. Elle et son mari Mirliton ont été les premiers lutins à me rejoindre ici. Maintenant, leur population a beaucoup augmentée (à notre plus grand bonheur).

Nous vivons tous ensemble au Pôle Nord dans un petit village. Et oui, même si les lutins sont nombreux, le village n’est pas très grand. A vrai dire, si tu le voyais, au départ tu ne verrais qu’une grosse maison (la mienne) au milieu de la neige… Mais en t’approchant, tu apercevrais ensuite tout un tas de minuscules maisons. C’est dans celle-ci que vivent tous les lutins. Plus loin, il y a bien sûr les ateliers et l’étable où mes rennes vivent tranquillement.

D’ailleurs, en parlant d’eux, ça me fait penser que nous avons bien failli annuler Noël cette année… Tout ça à cause d’un malheureux accident dû au brouillard. Nous étions tranquillement en pleine séance d’entrainement. Nous allions à vive allure (comme toujours… si nous n’allons pas vite, impossible de livrer tous les cadeaux du monde en une seule nuit) quand tout à coup, venu de nulle part, un magnifique dragon chinois est apparu devant nous (Tartine me fait remarquer que j’ai oublié de te préciser que nous volions précisément au dessus de la Chine). Nous avons failli entrer en collision avec lui. Heureusement, nous avons virés de bord mais nous avons fait des loopings et finalement, nous sommes tombés  à pic au milieu d’une plaine. Par chance, personne n’a été blessé, mais le traineau était en piteux état… Le temps que mes lutins viennent me récupérer, les rennes affamés ont mangé des fougères! Au départ, je n’y voyais aucun mal… mais les pauvres bêtes en ont perdu leur précieux pouvoir! C’est que, vois-tu, ils ne se nourrissent que de céréales et d’un peu de foin spécial, le tout arrosé de beurre de cacahuètes… Oui oui, je sais, c’est assez bizarre que des rennes du Pôle Nord se nourrissent de beurre de cacahuètes… Mais l’un de mes lutins leur en a fait gouter un jour (pour leur faire une blague semble-t-il) et non seulement ils ont adoré ça, mais en plus, nous avons remarqué que cela amplifie leurs pouvoirs! Aussi, nous leur en donnons chaque jour un peu! Il semblerait donc que les fougères aient l’effet inverse… Heureusement pour nous, les lutins dépanneurs qui sont venus nous secourir avaient pris du beurre de cacahuètes pour que mes fidèles compagnons se remettent de leurs émotions. Quant au traineau, un peu de magie et il s’est retrouvé comme neuf. Mais je t’assure que pendant que j’attendais que quelqu’un vienne, j’étais persuadés que mes rennes ne voleraient plus et que nous devrions annuler Noël… ça m’a vraiment rendu triste. Maintenant, je peux te dire que nous sommes encore plus prudents.

Mais passons sur cet épisode triste… Parlons plutôt de la préparation de Noël dans notre joyeux village. Il faut que tu saches que même si nous travaillons toute l’année, c’est en novembre et en décembre que nous devons faire le plus de choses. Il nous faut fabriquer toutes sortes de choses pour commencer: des jouets bien sûr, mais aussi des chocolats ou même des chaussettes (et oui, certains adultes me demandent de leur apporter des chaussettes pour Noël… que veux-tu, il faut croire qu’ils n’ont pas beaucoup d’imagination ou alors qu’ils ont très froid aux pieds d’après Tartine!). Mais nous ne faisons pas que ça. Il nous faut aussi ouvrir toutes les lettres que nous recevons des quatre coins du monde, mettre les listes à jour pour savoir ce que chaque enfant voudrait trouver au pied du sapin le 25 décembre (pas de liste d’enfants sages chez moi, chaque enfant à le droit d’être gâté à Noël!). Tu imagines un petit garçon qui trouverait une locomotive au pied du sapin alors qu’il rêvait d’avoir un poupon? ça serait catastrophique! Quand les cadeaux sont fabriqués, il faut ensuite les vérifier (ça serait dommage qu’un capuchon manque au bout d’un feutre et que celui-ci arrive tout sec sous le sapin d’une petite fille par exemple). Puis nous les emballons, et nous les mettons dans la hotte (elle est magique précise Tartine, mais je suppose que tu t’en doutais).

Mais le moment de Noël n’est pas seulement une période de travail intense… La magie de Noël est bien présente au village. Que serait Noël sans un arbre de Noël décoré de boules et de guirlandes? Et sans du houx un peu partout? Nous incarnons la magie de Noël, aussi nous nous devons de le vivre pleinement. Ainsi, nous préparons un beau Noël pour tous.

Il faut aussi que tu saches que nous traitons toutes les lettres qui arrivent au Pôle Nord. Le dernier cadeau sort en général des ateliers quelques secondes avant le départ! Ensuite, la hotte est mise dans le traineau et nous partons faire la distribution les rennes et moi. Les lutins suivent la tournée sous un chapiteau (grâce à un peu de magie là encore). Et quand je rentre, nous observons l’ouverture des cadeau. Il n’y a rien de plus plaisant que de voir les yeux brillants et la mine réjouie des enfants le matin de Noël quand ils voient leurs cadeaux aux pieds des sapins.

Saperlipopette! Je n’avais pas vu l’heure! Il est grand temps que j’aille à l’atelier rejoindre les lutins (Tartine est déjà partie d’ailleurs)! Nous avons encore tant à faire! J’ai encore plein de choses à te raconter, mais il te faudra attendre Noël prochain et une prochaine lettre… A moins que tu ne viennes jusqu’ici! C’est assez simple, il te suffit de trouver les aurores boréales et de les suivre…

A bientôt ma très chère petite.

Je  t’embrasse.

Affectueusement.

Père Noël

*******************************************************************************************************************************************************

La Participation de Sylvie H.

Mon cher petit Hugo,
J’ai bien reçu ta lettre, qui m’a fait énormément plaisir.
Je vois que tu as été sage tout au long de l année, c est très bien, je sais que ta maman et ton papa sont content.
Tu as décoré le sapin de Noël et tu as accroché ta chaussette a la cheminée de ta maison.
Je vois que tu as fais ta chaussette avec ta maman tu as très bien travaillé dis moi !!
Tu sais je te vois d où je suis ….
La mère Noël a fait une très jolie crèche ici, elle a mît de la fougère et du houx pour décorer au milieu des santons  elle est réussit !!!
Tu sais ici nous avons un dragon pour garder l atelier de la fabrique de jouets, il a beaucoup mangé de cacahouètes, c est un gourmand tu sais, un peu comme moi, me dit mon elfe !!!!
Mon elfe, Elfinou comme je l appelle prends soin de moi, il me met mon capuchon sur la tête Quand je sort le soir de Noël et regarde si les Rennes sont bien attelés au traîneau, il ne faudrait pas qu il arrive un accident au traîneau surtout le soir de Noël.
Saperlipopette, j’allais oublié surtout ne t inquiète pas, même avec la neige et le brouillard, je trouverai ta maison.
Je traverserai les aurores boréales, avec mes Rennes, pour te porter la locomotive que tu as commandé.
Elfinou me dit que je doit finir ma compote et aller me coucher, je dois être en forme le 24 décembre, la nuit va être longue pour tous les enfants sages
Je t embrasse très fort et surtout n oublie pas de me laisser un petit verre de lait et une carotte pour mes Rennes.
Je veillerai sur toi pour l éternité.

Le père Noël

********************************************************************************************************************

La participation de Gaïa et ses Bulles de Vie.

Mon cher petit Maxime, 
 
 
Cette année est très spéciale pour toi, l’année où maman t’a expliqué que c’est elle qui allait s’occuper de tes cadeaux car j’ai déjà énormément de travail avec tous les petits enfants de moins de 10 ans. Et pourtant tu as quand même déposé ta lettre au pied de ton arbre de Noël, à mon intention, et je tiens à te répondre car tu ne sais pas tout…
 
Tout le monde me voit comme un vieux bonhomme tout de rouge vêtu, vivant depuis une éternité au milieu de la neige et du brouillard, dans un atelier peuplé de centaines de petits Elfes m’aidant dans mes tâches; et virevoltant en une nuit dans un traîneau tiré par huit rennes ou une locomotive magique… Ils ont raison, mais certains en apprennent un peu plus.
Quand je dis « certains » je parle de petites âmes comme la tienne Maxime, d’enfants qui savent que je suis là, même quand ce n’est plus moi qui m’occupe de leurs cadeaux.
Car une âme qui continue de croire en moi après ses 10 ans crée une étoile au dessus de mon atelier, étoile très spéciale que s’en va décrocher Maman Noël. Grâce à cette étoile, une branche de fougère magique, deux cacahuètes et trois boules de houx, Maman Noël fait naître au coin de notre feu de cheminée les plus fidèles des assistants: des dragons magiques.
 
Chaque dragon porte le nom de son étoile, cette année nous avons donc accueillit notre petit Maxime au sein de notre foyer. Il est mignon et très bavard comme toi, malheureusement je ne le laisserai pas t’écrire un petit mot, il risquerait sans le vouloir de brûler cette lettre !
 
Ces dragons me sont d’une très grande aide, car, là tu vas connaître mon ultime secret, ce n’est pas que moi qui distribue tous les cadeaux la nuit de Noël ! Ici, au Pôle Nord, chaque 24 décembre à 23h59 se produit la plus belle et la plus grande de toutes les aurores boréales, mes petits dragons se chargent de cadeaux et volent vers elle. Ainsi, chaque dragon se retrouve à un endroit différent sur Terre et, cachés avec de grandes capes et de petits capuchons, ils aident à ce que tous les cadeaux soient au pieds des sapins, et tous les chocolats au fond de vos chaussettes.
 
Ainsi mes chers Rennes ont moins de chemin à faire. 
OH ! OH !OH !.. Je sais à quoi tu penses ! Pourquoi ne pas faire tirer mon traîneau par ces dragons magiques ?.. Oh tu sais ils ont des âmes d’enfants, ils sont joueurs et coquins, je ne manquerai pas d’avoir un accident de traîneau, Saperlipopette !!!
 
Et pour mon dernier secret, saches que j’ai une petite Fée qui travaille pour moi, elle vit dans un vaisseau venu d’une galaxie très lointaine, et chaque année, elle crée de ses petites mains un dragon unique, qui représente chaque dragon que Maman Noël crée avec vos étoiles. Cette année tu auras un cadeau spécial au pied du sapin, ton dragon totem, la représentation de notre petit Maxime, sans qui j’aurais un travail presque insurmontable !
 
Alors un grand Merci à toi mon cher enfant, c’est grâce à toi et à toutes les grandes personnes qui connaissent ce secret que chaque année encore plus de petits dragons viennent nous aider, et ainsi font perdurer avec moi, Maman Noël, nos petits Elfes travailleurs et cette petite Fée sur son vaisseau, la véritable Magie de Noël…
 
 
                                                                                                                                                                       Le Père Noël .
texte_gaia
Sur la photo, une création ABC Dark Maman.
****************************************************************************************************************
Participation de Estelle.

Mon Cher Kylian

Tu me demandes comment se passe la vie au Pôle Nord, et bien tu sais il est tellement rare que l’on me pose la question que je ne sais pas par où commencer. En effet, en général dans les courriers que je reçois on me demande des cadeaux, alors je vais faire mon possible pour te répondre.

Tout d’abord, mon assistant le lutin Pinpin et moi-même (après avoir pris le petit déjeuner) allons directement à l’atelier de fabrications des jouets pour voir comment se passent le travail de nos amies, et ils se trouvent qu’aujourd’hui tous se passent à merveille, heureusement car nous sommes quand même à 250 jours avant la veille de noël, mais la préparation de la distribution de cadeaux est déjà bien avancée.

Ensuite nous allons voir comment se portent les rennes, ils ont comment professeur de vol Mr Slurp le Dragon, pendant que Mr Slurp leurs montrent comment évitaient une étoile filante en plein vol, Pinpin et moi-même allons donner des cacahuètes aux rennes trop jeunes pour l’entrainement, car les jeunes rennes raffolent des cacahuètes sa fortifie leurs os.

Tu sais les jours passent très vite au Pôle Nord, nous sommes déjà a 30 jours avant noël, aujourd’hui je vais essayer mes habits de noël, la Mère Noel et les lutines m’en ont fait un beau cette année, voici comment il est, je commence par le bas en remontant, de jolie chaussettes rouge avec des petits sapin vert sur le tour, et des bottes noirs luisante fourré de laine toute douce et de la jolie fourrure blanche sur le tour extérieur, puis un pantalon rouge velours avec la veste et le bonnet, dont chaque bord sont surmonté d’une fourrure blanche, et pour finir, pour ne pas que j’ai froid pendant le voyage, la Mère Noel et son assistante lutine Pampam, mon fait uns sublime cape rouge avec un capuchon chauffant pour mes oreilles. Une fois l’essayage fini je remets mes habits à Mère Noel pour ne pas les abimés, puis je me rends à l’atelier du traineau ou cette année j’ai demandé un petit plus, un compartiment à fougère pour que mes rennes puissent mangeaient entre chaque pays.

Nous sommes maintenant a 10 jours de noël et je rejoins la Mère Noel et les lutins dans la rue principale pour la décoration de l’arbre de noël, ce jour-là il neige, et je trouve cela magnifique, à 10 jours de noël, nous décidons de passer à table tous ensembles afin de se détendre un peu. Pendant le repas je trouve une branche de houx et je sais qu’elle me portera chance pour l’éternité, aussi je décide de la déposer au pied du sapin de noël afin de permettre à tout le monde de la toucher et d’obtenir la chance.

Nous sommes maintenant le 24 Décembre il est 13h, et ce qui est arrivé ce matin est grave, c’est pourquoi je continue ma lettre, en effet il y a eu une Aurore Boréale qui a provoqué l’accident de la locomotive qui devait déposer les cadeaux dans mon traineaux, Saperlipopette comment allons-nous faire ?

Ne t’en fais pas les lutins on tout arranger et les cadeaux ont pu être mis dans le traineau, mais nous avons eue tous peur.

Il est maintenant 19h et le brouillard empêche le décollage de mon traineaux, décidément le houx ne m’auras pas vraiment porté chance, comment vais-je faire la livraison, si je ne peux pas décoller ?

Heureusement que Mr Slurp le Dragon est là, il fait du vent avec ces grandes ailes pour chasser le brouillard et me donner ma montre magique que j’avais oublié dans la cuisine, grâce a elle je vais pouvoir arrêter le temps le tant de la livraison des cadeaux.

Il est maintenant 21h et je vais décoller et quitter le Pôle Nord avec mes rennes.

Je te dis à très vite Kylian et n’attend pas noël pour m’écrire.

Gros bisous

Papa noël

*******************************************************************************************************

Merci à toutes les cinq pour vos participations.

Comme il me l’a été demandé, je referais un article le 31 décembre avec les éventuels retardataires! Je vous laisse donc jusqu’au 30 décembre 2012 16h00 pour m’envoyer vos textes! N’hésitez surtout pas! (les consignes sont par ici!)

Emi’lit

Lettres du Père Noël – J.R.R. Tolkien

Publié 19 décembre 2012 par Emi'lit

Pour ceux qui ne connaitraient pas cet auteur, il s’agit du créateur de la Terre-du-Milieu. Il a écrit les très connu Le Hobbit, Le Seigneur des Anneaux (adaptés au cinéma par Peter Jackson) ou encore Le Silmarilion. Mais J.R.R Tolkien était aussi un grand philologue (un philologue est un spécialiste des langues écrites) né le 3 janvier 1892 et mort le 2 septembre 1973.

Bref! Si je vous parle de lui aujourd’hui, c’est pour une raison bien précise et tout à fait de circonstance.
En effet, je voudrais vous présenter le livre dont je me suis (fortement) inspirée pour le texte à contraintes de Noël (auquel vous pouvez participer jusqu’au 23 décembre à 16h00, je vous le rappelle).

C’est que voyez-vous, en plus d’être écrivain et philologue, J.R.R Tolkien n’en était pas moins père et il a fait quelque chose de génial pour ses enfants. A partir de 1920, quand l’aîné de ses 4 enfants eût 3ans, celui-ci commença à recevoir des lettres du Père Noël. Pendant plus de 20 ans, à chaque Noël, les enfants Tolkien (John, Michael, Christopher et Priscilla) reçurent une lettre écrite par le Père Noël.
Ces lettres étaient parfois (souvent) accompagnées de dessins faits de la main même du Père Noël. D’autres fois, il y avait un petit mot de son premier assistant: l’ours du Pôle Nord. Au fur et à mesure des lettres, les enfants en apprirent plus sur a vie au Pôle Nord, sur le Père Noël, sur les bêtises de l’Ours du Pôle Nord… puis sur les Gobelins, les Elfes des Neiges, les Gnomes Rouges, les Bonshommes des Neiges, les Ours des Cavernes et même les neveux de l’Ours Polaire.

tolkien

Dans ce bel ouvrage, on peut retrouver trente lettres et les dessins imaginés par Tolkien pour ses enfants. Les lettres ont été reproduites, ainsi on peut voir l’écriture très tremblante du Père Noël (on ne peut pas lui en vouloir, à l’époque des premières lettres il avait quand même 1987 ans…) et ensuite elles ont été traduites.
Je ne vous dirais pas ici le contenu exact des lettres, je vous dirais juste que l’Ours Polaire est responsable de pas mal de catastrophes…

Ce livre est plein d’humour et de tendresse aussi. On retrouve toute l’imagination de l’auteur. J’ai adoré suivre les péripéties du gros barbu et de son assistant maladroit. J’aurais juste aimé en avoir encore plus (c’est plutôt bon signe, non?).

C’est un livre que je recommande vraiment à tous ceux qui aiment Noël, qui aiment Tolkien ou qui croient encore un peu au Père Noël… Je le conseille même à ceux qui ont du mal avec cette période de l’année parce que c’est réellement un moment de lecture très agréable.

Pour ma part, j’ai la version « beau livre » mais je sais qu’il est aussi sorti en format poche.

tolkien     tolkien_poche

Et vous, vous connaissez? Vous aimez? Dites moi tout!

 

Emi’lit

En attendant Noël…

Publié 17 décembre 2012 par Emi'lit

J’aime beaucoup la période de Noël. C’est a peu près la seule chose qui me fasse aimer l’hiver… Bref! Dès le 1er décembre, on essaye de se mettre dans l’ambiance de Noël: le sapin est mis en place, on ressort les DVD de Noël et surtout les livres! C’est donc d’eux dont je vais vous parler aujourd’hui…

 

Je vais commencer par celui de Princesse AAA. Il s’agit de 24 histoires de Noël.
24_histoires_de_noel

Ce livre fonctionne comme un calendrier de l’avent, avec une histoire par jour du 1er au 24 décembre. On peut y trouver des histoires de Père Noël, qui fait souvent des caprices d’ailleurs. Mais il y a aussi des histoires avec des animaux, avec des jouets. On y retrouve la magie de Noël et aussi quelques petites « morales », notamment l’importance d’être ensemble le jour de Noël bien plus que d’attendre les cadeaux… Les histoires sont plus ou moins longues, mais toujours très joliment illustrées.

A partir de 3ans, éditions Lito. 101 pages.

*****

Maintenant, je vais vous parler des livres que je lis moi!

Je vais commencer par mon conte préféré de Noël… Un conte de Noël de Charles Dickens.
un_conte_de_noel

Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est l’histoire d’un vieil avare solitaire nommé Ebenezer Scrooge qui n’aime pas Noël (enfin il n’aime pas grand chose ceci dit) et qui va recevoir le fantôme des Noël passés, celui du Noël présent et celui des Noël futurs… Le but de ces esprits est de faire changer le vieil avare afin qu’il s’ouvre à l’esprit de Noël et au bonheur en général… Ce conte a été repris de nombreuses fois à la télévision justement parce que c’est un grand classique.

C’est vraiment un magnifique conte de Noël, qu’il faut absolument avoir lu une fois.

Je vous ai mis en photo l’une des versions que j’ai, qui est sorti quand « Le drôle de Noël de Scrooge » est sorti au cinéma.

******

Ensuite, j’aimerai vous parler de Une seconde avant Noël de Romain Sardou (pour ceux qui se demanderaient, oui c’est le fils à Michel^^).

une_seconde_avant_noel« 1851. A Cokecuttle, une cité industrielle anglaise, le petit Harold survit péniblement, vivant sous les ponts et ramonant des cheminées. Et pourtant… Harold est promis à un destin fantastique. Guidé par un génie invisible, il va découvrir un monde peuplé de lutins, d’arbres magiques et de rennes volants. D’extraordinaires voyages l’y attendent. »

Dans ce conte, il y a donc des lutins et des créatures féériques (à petite dose) et on apprend plein de choses sur le Père Noël (qui a dit qu’il n’existait pas?).C’est dans un univers à la Dickens (je pense que c’est pour ça que je l’aime beaucoup) que nous suivons un jeune garçon qui vit dans la rue et à qui il va arriver plein de choses plus ou moins sympathiques… Le début est un peu « dur », mais il faut ne faut pas avoir peur de continuer plus avant la lecture pour découvrir une très très jolie histoire.

******

Du même auteur: l’arche de Noël.

l_arche_de_noel

« Londres, hiver 1858. Amory, un garçon de huit ans, porte des seaux d’eau à travers les rues glacées. Pour survivre, l’orphelin doit assurer l’entretien des abreuvoirs dans un quartier élégant de la capitale. Le soir, Amory se réfugie dans les combles d’un Club très select. Là, il a chaud, se sent en sécurité, et peut sommeiller en écoutant les conversations des lords et des baronnets… Un jour, pourtant, des éclats de voix le réveillent : un brave homme, brandissant un grimoire auquel il semble attacher le plus grand prix, subit les invectives des notables déchaînés. Le sujet ? les fées, les lutins, tous les êtres magiques, et leur subite disparition, mille ans plus tôt… »

Toujours dans un univers à la Dickens, l’auteur nous livre plusieurs petits contes qui se lisent très vite et qui sont assez divertissant.

******

Dans un autre style, Le Noël des Fées de Betty Bib.

le_noel_des_fees

 

L’auteur nous accueille dans sa maison à Cheminées-le-bourg pour Noël, le quartier général de la S.P.P.F. (Société Protectrice du Peuple des Fées). Elle y vit avec Frimousse le chien, Macaron le chat, Tango et Mélodie des pigeons et bien sûr une multitude de petites fées. Dans ce livre, on rencontre des fées comme Poivre et Sel qui officient en cuisine ou encore Fleur la jardinière en chef. On y apprend comment les fées fêtent Noël, entre gourmandises, cadeaux faits mains, idées de décorations (toujours faites mains), etc.
Encore une fois, un joli livre qui rappelle que l’esprit de Noël c’est bien plus que des cadeaux…

******

Pour finir, deux livres qui vont ensemble…

boreal_expresspole_express

Pour finir, Le Boréal Express de Chris Van Allsburg et Isabelle Reinharez et Le pôle Express de Ellen Weiss et Agnès Desarthe.

Boréal Express: « Un train étrange s’arrête sous les fenêtres d’un petit garçon. Il y grimpe et se retrouve au milieu d’autres enfants en pyjama ou chemise de nuit, comme lui. Le train repart comme en rêve à travers forêts et montagnes enneigées, loin vers le Nord, vers le pays du Père Noël… »

Pôle Express: « Petit Héros ne croit pas au Père Noël. Ou, en tout cas, il a des doutes. Alors qu’il vient de s’endormir le 24 décembre au soir, il est réveillé en sursaut par le ronflement d’un train. C’est le train magique, qui vient le chercher chez lui, pour l’emmener au Pôle Nord, là où habite le Père Noël, là où règne l’esprit de la fête. Le voyage ne sera pas de tout repos. De tempêtes de neige en banquises qui craquent, les passagers du Pôle-Express auront bien mérité le spectacle incroyable qui les attend à l’arrivée. Incroyable, mais peut-être vrai…

Je les mets ensemble car c’est la même histoire. Le premier est un album jeunesse avec des dessins magnifiques qui a inspiré le film Pôle Express. Le deuxième est le livre tiré du film… Ils racontent l’histoire d’un petit garçon qui a de sérieux doute à propos de l’existence du Père Noël. Il va se retrouver dans le Pôle Express (ou le Boréal express) en compagnie d’autres enfants, afin d’aller au Pays du Père Noël.

C’est une jolie histoire. Dans les livres, comme dans le film, le héros n’est jamais nommé, ce qui permet de plus s’identifier au personnage et à ce qu’il vit. Un film a donc été tiré de Boréal express. J’aime aussi beaucoup le film (que j’ai découvert avant le livre), et je ne peux empêcher une petite larme de couler à la fin…

 

Voilà ma petite sélection… J’espère qu’elle vous plait. N’hésitez pas à me donner votre avis! Et surtout, si vous en avez d’autres à me conseiller, je suis preneuse…

 

Emi’lit