Mes lectures

Tous les articles de la catégorie Mes lectures

Les Chroniques de Wildwood – Colin Meloy et Carson

Publié 14 juin 2013 par Emi'lit

image

Quatrième de couverture:
Prue a toujours été une jeune fille obéissante. Et lorsque son père lui demande de ne jamais s’aventurer dans les Territoires Infranchissables, elle l’écoute sagement. Jusqu’au jour où son frère est mystérieusement kidnappé dans son berceau par des corbeaux qui l’emmènent au-delà de la frontière défendue. Avec son ami Curtis, elle décide de braver l’interdit et de partir à son secours. Tous deux découvrent alors un monde magique où des animaux, pas toujours bien intentionnés, imposent leur loi. La mission de sauvetage se transforme rapidement en une lutte pour la libération de cette contrée enchantée qu’on appelle Wildwood. Il était une fois un pays interdit où les animaux avaient décidé d’imposer leur loi…

Mon avis:
Le livre en lui même est déjà super joli. Le papier est épais et irrégulier comme un vieux livre. C’est d’ailleurs ça qui a tout de suite tapé dans l’oeil de Mon Cher et Tendre quand il me l’a acheté. De plus, il y a quelques dessins dedans (dont certains sont en couleurs) qui sont très jolis et qui apportent un petit plus à ce chouette livre.

J’ai vraiment beaucoup aimé ce livre. On rentre très vite dans l’histoire et elle se lit très vite et très bien. Les personnages sont attachants et vraiment différents.  On croise un roi des brigands, un roi oiseau, une gouvernante méchante, des Mystiques et plein d’animaux plus ou moins sympathiques.
La fin est un peu courte et j’aurai aimé en savoir un peu plus sur ce qu’il va se passer à Wildwood après. Ça sent le deuxième tome…

Je le conseille à tous les amateurs de jolies histoires. Il faut cependant aimer les récits où les animaux parlent et où des gens parlent aux arbres.

Sous mon sapin…

Publié 8 janvier 2013 par Emi'lit

Cette année, le Père Noël m’a apporté tout un tas de livres! J’ai de quoi lire pour les quelques mois à venir… Je vous présenterai bien sûr chacun des livres un par un, mais pour vous donner une petite idée, voici ce que j’ai à lire cette année.

 

Pour commencer, Le livre du Graal T1 de la collection Pléiade.
le_livre_du_graal_pleiade

Présentation de l’éditeur:

Etrange destin que celui de cette œuvre immense, que la Pléiade publiera intégralement. Aucune histoire n’est plus célèbre – sans parler des personnages : Arthur, Merlin, Viviane, Lancelot, etc. – et aucun texte n’est moins connu sous son jour véritable.

Ce cycle en prose du XIIIe siècle, les spécialistes l’appellent Lancelot-Graal ; et le public le connaît surtout dans des versions revues simplifiées, édulcorées, ce qu’on nomme généralement Les Romans de la Table ronde. Mais l’œuvre existe, elle est monumentale et splendide, et désormais on peut la lire dans une édition bilingue fondée sur un manuscrit inédit.

Ce premier volume est celui des  » enfances  » : genèse, tribulations du saint Graal dans Joseph d’Arimathie ; mise en place de la Table Ronde dans Merlin (lequel Merlin, prophète bien plus qu’enchanteur, n’est autre que le fils du diable) ; jeunesse et premiers exploits du roi Arthur, enfin.

A venir dans les deux volumes suivants : le roman de Lancelot, La Quête du saint Graal, La Mort du roi Arthur.

Il fait 1900 pages, donc ne vous attendez pas à avoir mon avis tout de suite hein!

***

Dans la série livre épais, j’ai aussi reçu le premier tome des oeuvres complètes de Lewis Carroll:
lewis_carroll

Presque 1000 pages où l’on retrouve la vie de cet auteur, ainsi que son oeuvre (enfin une partie puisqu’il y a deux tomes).

***

Ensuite, l’encyclopédie des desserts. Alors là je crois que Mon Cher et Tendre a voulu me faire passer un message: il veut que je fasse plus de bons gâteaux… ou alors simplement, il me connait bien et connait mon amour pour la pâtisserie.
encyclopedie_desserts

Ce qu’il y a de bien dans ce livre, outre les recettes de grands classiques, c’est les techniques. Comment faire une vraie bonne pâte feuilletée, comment monter parfaitement une charlotte, des infos super intéressantes sur le sucre, la farine… Bref, j’adore!

***

Ceux qui me connaissent savent que j’aime le Moyen Age, vraiment mais alors vraiment beaucoup… Aussi j’ai été très heureuse de découvrir ce livre sous le sapin:
costume_medieval

Dans ce livre, on retrouve les différents costumes (ben oui le Moyen Age ça a un peu duré quand même, du coup la mode a changé plusieurs fois…) pour hommes et pour femmes. Mais on trouve aussi les tissus utilisés, quelques patrons (assez sommaires mais super utiles)… Un bon début je pense pour se familiariser avec tout ça.

***

N’en déplaise à certains, je suis aussi une grande fan de Tim Burton. Le Papa Noël le sait bien, et il m’a donc apporté:
etrange_noel_manga

Le manga de L’étrange Noël de Monsieur Jack dessiné par Jun Asuka. Je reviens dessus très bientôt!

***

J’ai aussi eu, La tortue d’Eschyle et autres morts stupides de l’histoire. Avouez que le titre fait rêver…
la_tortue_d_eschyle

Présentation de l’éditeur:

NOS MANUELS D’HISTOIRE N’ONT RETENU QUE LES MORTS HÉROÏQUES. NOUS AVONS DÉTERRÉ LES MORTS STUPIDES.

100 RÉCITS VIVANTS, SÉRIEUX ET DRÔLES À LA FOIS

Chaque récit met en scène les derniers instants du personnage en racontant brièvement son parcours et en montant en épingle sa mort.

Le plaisir que le lecteur trouvera dans ce livre réside dans le décalage entre l’importance historique du personnage et le côté stupide ou absurde de sa mort. Les récits seront regroupés dans des chapitres thématiques comme « les trop gourmands », « les trop galants », « les trop curieux », « les trop sensibles », « les trop exposés » ou encore « les trop snob »… Le dessinateur Daniel Casanave illustrera une vingtaine de ces histoires avec un dessin original, drôle et enlevé.

***

La petite fille que je suis croient toujours dur comme fer à l’existence des créatures fantastiques et plus particulièrement celle des lutins… La Grande Encyclopédie des Lutins de Pierre Dubois était donc faite pour moi.
grande_encyclopedie_des_lutins

Dedans on y retrouve tous les lutins existants et comment ils vivent… Enfin il en manque bien une espèce, mais elle est très peu connue il faut dire…

***

J’ai toujours aimé les livres d’Amélie Nothomb (je ne pense pas en avoir parlé ici, c’est bizarre…). Mais depuis quelques années, je ne suivais plus vraiment le rythme des publications et j’ai pris un peu de retard. Mais grâce au Père Noël, je vais pouvoir rattraper un peu de mon retard avec Tuer le Père.
tuer_le_pere

Résumé:
« Allez savoir ce qui se passe dans la tête d’un joueur. »

Vous n’en saurez pour le moment pas plus que moi…

***

L’an dernier, il y a eu une exposition sur Tim Burton… mais bien sûr à Paris… Moi, pauvre Auvergnate, je n’ai pas pu y aller… Pour me consoler:
tim_burton

Présentation de l’éditeur:
Ce catalogue de l’exposition à la Cinémathèque française à partir du 5 mars 2012, après le Moma à New York en 2009, permet de découvrir les talents de dessinateur, peintre, vidéaste, photographe, inventeur de sculptures bigarrées et stupéfiantes du réalisateur culte Tim Burton.

***

Noël étant une période que j’aime beaucoup, je suis contente de pouvoir en apprendre plus sur ses traditions grâce à ce livre: Noël, histoire et traditions de Marie-France Noël et Christian Le Corre.
noel

Je pense que le titre se suffit à lui même pour savoir de quoi il s’agit… Je l’ai lu, mais il vous faudra attendre décembre pour en savoir plus… Parce que comme le dit Princesse AAA, « Noël c’est fini maintenant! faut attendre un ti peu pour que ça revienne! ».

***

Les Haïkus, vous connaissez? J’avoue que je savais bien ce que c’était sans m’être jamais vraiment penchée dessus… C’est chose faite avec ce livre: Comment les haïkus naissent dans les choux de Gilles Guilleron.
haikus

Un peu d’histoire, quelques haïkus et après un peu d’aide pour faire sa fabrique de haïkus… Je vous en parle bientôt!

***

Pour finir, un petit livre de cuisine bio.
cuisine_bio

 

 

Guettez le blog pour en savoir plus sur tous ces livres, je vous en parlerai plus dès que je les aurais lu, promis….

Y en a-t-il que vous connaissez déjà? Ou que vous avez hâte de découvrir?

 

Emi’lit

Lettres du Père Noël – J.R.R. Tolkien

Publié 19 décembre 2012 par Emi'lit

Pour ceux qui ne connaitraient pas cet auteur, il s’agit du créateur de la Terre-du-Milieu. Il a écrit les très connu Le Hobbit, Le Seigneur des Anneaux (adaptés au cinéma par Peter Jackson) ou encore Le Silmarilion. Mais J.R.R Tolkien était aussi un grand philologue (un philologue est un spécialiste des langues écrites) né le 3 janvier 1892 et mort le 2 septembre 1973.

Bref! Si je vous parle de lui aujourd’hui, c’est pour une raison bien précise et tout à fait de circonstance.
En effet, je voudrais vous présenter le livre dont je me suis (fortement) inspirée pour le texte à contraintes de Noël (auquel vous pouvez participer jusqu’au 23 décembre à 16h00, je vous le rappelle).

C’est que voyez-vous, en plus d’être écrivain et philologue, J.R.R Tolkien n’en était pas moins père et il a fait quelque chose de génial pour ses enfants. A partir de 1920, quand l’aîné de ses 4 enfants eût 3ans, celui-ci commença à recevoir des lettres du Père Noël. Pendant plus de 20 ans, à chaque Noël, les enfants Tolkien (John, Michael, Christopher et Priscilla) reçurent une lettre écrite par le Père Noël.
Ces lettres étaient parfois (souvent) accompagnées de dessins faits de la main même du Père Noël. D’autres fois, il y avait un petit mot de son premier assistant: l’ours du Pôle Nord. Au fur et à mesure des lettres, les enfants en apprirent plus sur a vie au Pôle Nord, sur le Père Noël, sur les bêtises de l’Ours du Pôle Nord… puis sur les Gobelins, les Elfes des Neiges, les Gnomes Rouges, les Bonshommes des Neiges, les Ours des Cavernes et même les neveux de l’Ours Polaire.

tolkien

Dans ce bel ouvrage, on peut retrouver trente lettres et les dessins imaginés par Tolkien pour ses enfants. Les lettres ont été reproduites, ainsi on peut voir l’écriture très tremblante du Père Noël (on ne peut pas lui en vouloir, à l’époque des premières lettres il avait quand même 1987 ans…) et ensuite elles ont été traduites.
Je ne vous dirais pas ici le contenu exact des lettres, je vous dirais juste que l’Ours Polaire est responsable de pas mal de catastrophes…

Ce livre est plein d’humour et de tendresse aussi. On retrouve toute l’imagination de l’auteur. J’ai adoré suivre les péripéties du gros barbu et de son assistant maladroit. J’aurais juste aimé en avoir encore plus (c’est plutôt bon signe, non?).

C’est un livre que je recommande vraiment à tous ceux qui aiment Noël, qui aiment Tolkien ou qui croient encore un peu au Père Noël… Je le conseille même à ceux qui ont du mal avec cette période de l’année parce que c’est réellement un moment de lecture très agréable.

Pour ma part, j’ai la version « beau livre » mais je sais qu’il est aussi sorti en format poche.

tolkien     tolkien_poche

Et vous, vous connaissez? Vous aimez? Dites moi tout!

 

Emi’lit

En attendant Noël…

Publié 17 décembre 2012 par Emi'lit

J’aime beaucoup la période de Noël. C’est a peu près la seule chose qui me fasse aimer l’hiver… Bref! Dès le 1er décembre, on essaye de se mettre dans l’ambiance de Noël: le sapin est mis en place, on ressort les DVD de Noël et surtout les livres! C’est donc d’eux dont je vais vous parler aujourd’hui…

 

Je vais commencer par celui de Princesse AAA. Il s’agit de 24 histoires de Noël.
24_histoires_de_noel

Ce livre fonctionne comme un calendrier de l’avent, avec une histoire par jour du 1er au 24 décembre. On peut y trouver des histoires de Père Noël, qui fait souvent des caprices d’ailleurs. Mais il y a aussi des histoires avec des animaux, avec des jouets. On y retrouve la magie de Noël et aussi quelques petites « morales », notamment l’importance d’être ensemble le jour de Noël bien plus que d’attendre les cadeaux… Les histoires sont plus ou moins longues, mais toujours très joliment illustrées.

A partir de 3ans, éditions Lito. 101 pages.

*****

Maintenant, je vais vous parler des livres que je lis moi!

Je vais commencer par mon conte préféré de Noël… Un conte de Noël de Charles Dickens.
un_conte_de_noel

Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est l’histoire d’un vieil avare solitaire nommé Ebenezer Scrooge qui n’aime pas Noël (enfin il n’aime pas grand chose ceci dit) et qui va recevoir le fantôme des Noël passés, celui du Noël présent et celui des Noël futurs… Le but de ces esprits est de faire changer le vieil avare afin qu’il s’ouvre à l’esprit de Noël et au bonheur en général… Ce conte a été repris de nombreuses fois à la télévision justement parce que c’est un grand classique.

C’est vraiment un magnifique conte de Noël, qu’il faut absolument avoir lu une fois.

Je vous ai mis en photo l’une des versions que j’ai, qui est sorti quand « Le drôle de Noël de Scrooge » est sorti au cinéma.

******

Ensuite, j’aimerai vous parler de Une seconde avant Noël de Romain Sardou (pour ceux qui se demanderaient, oui c’est le fils à Michel^^).

une_seconde_avant_noel« 1851. A Cokecuttle, une cité industrielle anglaise, le petit Harold survit péniblement, vivant sous les ponts et ramonant des cheminées. Et pourtant… Harold est promis à un destin fantastique. Guidé par un génie invisible, il va découvrir un monde peuplé de lutins, d’arbres magiques et de rennes volants. D’extraordinaires voyages l’y attendent. »

Dans ce conte, il y a donc des lutins et des créatures féériques (à petite dose) et on apprend plein de choses sur le Père Noël (qui a dit qu’il n’existait pas?).C’est dans un univers à la Dickens (je pense que c’est pour ça que je l’aime beaucoup) que nous suivons un jeune garçon qui vit dans la rue et à qui il va arriver plein de choses plus ou moins sympathiques… Le début est un peu « dur », mais il faut ne faut pas avoir peur de continuer plus avant la lecture pour découvrir une très très jolie histoire.

******

Du même auteur: l’arche de Noël.

l_arche_de_noel

« Londres, hiver 1858. Amory, un garçon de huit ans, porte des seaux d’eau à travers les rues glacées. Pour survivre, l’orphelin doit assurer l’entretien des abreuvoirs dans un quartier élégant de la capitale. Le soir, Amory se réfugie dans les combles d’un Club très select. Là, il a chaud, se sent en sécurité, et peut sommeiller en écoutant les conversations des lords et des baronnets… Un jour, pourtant, des éclats de voix le réveillent : un brave homme, brandissant un grimoire auquel il semble attacher le plus grand prix, subit les invectives des notables déchaînés. Le sujet ? les fées, les lutins, tous les êtres magiques, et leur subite disparition, mille ans plus tôt… »

Toujours dans un univers à la Dickens, l’auteur nous livre plusieurs petits contes qui se lisent très vite et qui sont assez divertissant.

******

Dans un autre style, Le Noël des Fées de Betty Bib.

le_noel_des_fees

 

L’auteur nous accueille dans sa maison à Cheminées-le-bourg pour Noël, le quartier général de la S.P.P.F. (Société Protectrice du Peuple des Fées). Elle y vit avec Frimousse le chien, Macaron le chat, Tango et Mélodie des pigeons et bien sûr une multitude de petites fées. Dans ce livre, on rencontre des fées comme Poivre et Sel qui officient en cuisine ou encore Fleur la jardinière en chef. On y apprend comment les fées fêtent Noël, entre gourmandises, cadeaux faits mains, idées de décorations (toujours faites mains), etc.
Encore une fois, un joli livre qui rappelle que l’esprit de Noël c’est bien plus que des cadeaux…

******

Pour finir, deux livres qui vont ensemble…

boreal_expresspole_express

Pour finir, Le Boréal Express de Chris Van Allsburg et Isabelle Reinharez et Le pôle Express de Ellen Weiss et Agnès Desarthe.

Boréal Express: « Un train étrange s’arrête sous les fenêtres d’un petit garçon. Il y grimpe et se retrouve au milieu d’autres enfants en pyjama ou chemise de nuit, comme lui. Le train repart comme en rêve à travers forêts et montagnes enneigées, loin vers le Nord, vers le pays du Père Noël… »

Pôle Express: « Petit Héros ne croit pas au Père Noël. Ou, en tout cas, il a des doutes. Alors qu’il vient de s’endormir le 24 décembre au soir, il est réveillé en sursaut par le ronflement d’un train. C’est le train magique, qui vient le chercher chez lui, pour l’emmener au Pôle Nord, là où habite le Père Noël, là où règne l’esprit de la fête. Le voyage ne sera pas de tout repos. De tempêtes de neige en banquises qui craquent, les passagers du Pôle-Express auront bien mérité le spectacle incroyable qui les attend à l’arrivée. Incroyable, mais peut-être vrai…

Je les mets ensemble car c’est la même histoire. Le premier est un album jeunesse avec des dessins magnifiques qui a inspiré le film Pôle Express. Le deuxième est le livre tiré du film… Ils racontent l’histoire d’un petit garçon qui a de sérieux doute à propos de l’existence du Père Noël. Il va se retrouver dans le Pôle Express (ou le Boréal express) en compagnie d’autres enfants, afin d’aller au Pays du Père Noël.

C’est une jolie histoire. Dans les livres, comme dans le film, le héros n’est jamais nommé, ce qui permet de plus s’identifier au personnage et à ce qu’il vit. Un film a donc été tiré de Boréal express. J’aime aussi beaucoup le film (que j’ai découvert avant le livre), et je ne peux empêcher une petite larme de couler à la fin…

 

Voilà ma petite sélection… J’espère qu’elle vous plait. N’hésitez pas à me donner votre avis! Et surtout, si vous en avez d’autres à me conseiller, je suis preneuse…

 

Emi’lit

Les contes macabres – Edgar Allan Poe

Publié 18 octobre 2012 par Emi'lit

N’ayant pas encore lu les oeuvres d’Edgar Allan Poe, je vous avoue que quand j’ai mis ce livre sur ma liste de Noël l’an dernier, c’était d’abord parce que j’aime le travail de Benjamin Lacombe et aussi parce que la couverture m’avait tapé dans l’oeil. Ajoutez à ça le fait que je voulais vraiment découvrir l’auteur…
Ce recueil compte 8 nouvelles:
– Bérénice
– Le chat noir
– L’Ile de la fée
– Le coeur révélateur
– La Chute de la maison Usher
– Le portrait ovale
– Morella
– Ligeia

Il y a aussi « Edgar Poe, sa vie, ses oeuvres » écrit par Baudelaire. Et une bibliographie de chacun (Poe, Baudelaire (qui a traduit les nouvelles) et Lacombe).

 

C’est bien sûr un livre sombre avec son lot de meutres, d’enterrés vivants et j’en passe, mais en même temps quand on lit un livre avec un tel titre on ne s’attend pas à aller dans le monde des bisounours. 
Les illustrations de Benjamin Lacombe accompagnent vraiment bien le texte d’Edgar Allan Poe. Chaque personnage est dessiné et finalement, ça m’a aidé a entré dans les différentes histoires que nous conte l’auteur! De plus, ces illustrations sont poétiques et loin d’être glauques.

Les nouvelles sont écrites tantôt en noir sur blanc, tantôt en blanc sur noir (ce qui m’a parfois un peu gêné lors de la lecture) et commence par une jolie lettrine.

En bref, ce livre est bien plus qu’un livre, c’est un bel objet que je prend plaisir à feuilleter, à admirer. Je ne le conseille pas forcément à tout le monde car les histoires ne sont pas forcément facile à lire (tant dans la forme que dans le fond) puisqu’il s’agit, je le rappelle, de meurtres, de folie, d’enterrés vivants… Mais si vous aimez, Poe vous aimerez ce livre. Et si vous aimez les histoires avec une atmosphère particulière c’est pareil!

 

Vous connaissez ce livre? Vous aimez Poe? Dites moi tout!

 

Emi’lit

Shrek! – William Steig

Publié 12 octobre 2012 par Emi'lit

Normalement, tout le monde connait Shrek. Mais si vous savez l’ogre tout vert et tout gentil (même s’il aimerait parfois faire croire qu’il ne l’est pas) des studios Dreamworks. Au cas où vous ne remettiez pas un visage sur ce nom le voici:

Pour ceux qui ne connaitraient pas et ceux qui ne se souviennent pas, Shrek c’est donc un ogre tout vert et qui fait peur aux humains (enfin au début). Au fil de ses aventures, il va se marier avec Fiona (mi princesse mi ogresse), se lier d’amitié avec un âne qui parle (qui va être en couple et faire des bébés avec une dragonne toute rose), rencontrer sa belle famille (qui ne l’accepte pas), se battre contre marraine la fée puis contre son fils Prince Charmant (bête comme ses pieds) et se lier d’amitié avec le chat potté… Sans compter son aventure avec le Nain Tracassin. Tout au long des films, on retrouvera des personnages de contes de fées bien connu comme Pinocchio, Cendrillon, Blanche Neige et tant d’autres.

 

J’ai aimé Shrek dès le premier film, et je ne me lasse pas de revoir les 4 films. D’ailleurs il vaut mieux parce que ma fille adore l’ogre vert!

Mais si je vous parle de lui aujourd’hui, il y a une raison! Je ne me suis pas trompée de blog, je sais bien qu’ici je suis censée parler de livres! Et c’est ce que je vais faire!
Peut être le savez vous, mais Shrek a été inspiré par ce livre là:

On est loin de celui des films, même si il est vert dans les deux cas! Il faut avouer que celui-ci de Shrek est beaucoup moins avenant! Et pour cause: « Sa mère était laide et son père était laid, mais Shrek était encore plus laid que les deux réunis. » Si je vous dit qu’en plus il crache du feu et que les serpents qui osent le mordre meurent de convulsions, ça donne encore moins envie de le croiser, non?
Bref, dans l’histoire originale, écrite en 1990 par William Steig (1907-2003), Shrek va trouver sa « Princesse la plus merveilleusement laide qui existât à la surface de la planète ». Avant de la rencontrer, il va croiser d’autres gens hein, un âne qui parle par exemple…

C’est une histoire sympatique et assez courte (normal, vu que c’est censé être pour les enfants). Elle se lit relativement vite. J’ai vu à certains endroit qu’il était pour les enfants à partir de 3ans… C’est peut être un peu jeune. Princesse AAA n’a pas vraiment accroché quand je lui ai lu le week end dernier.

 

Le connaissiez-vous? L’avez vous lu?

 

Emi’lit

Les témoins de la mariée – Didier Van Cauwelaert

Publié 30 juin 2012 par Emi'lit

Je vous ai déjà parler de cet auteur ici. Ayant adoré le Journal intime d’un arbre, j’ai sauté sur celui-ci quand je l’ai vu…

 

Résumé:

Comment réagiriez-vous si votre meilleur ami, coureur de jupons, vous annonçait son mariage prochain? Comment réagiriez-vous, si une fois le choc du mariage encaissé, ce même ami mourrait dans un accident cinq jours avant le mariage?
C’est ce qu’il va arriver aux 4 amis de Marc… Ils vont devoir faire leur deuil tout en accueillant la future mariée, arrivant de Shangaï et qui n’est pas au courant de la mort accidentelle de son fiancée… Mais comment briser le rêve de cette jeune femme? Comment va-t-elle réagir? Et si au lieu de bouleverser sa vie, c’était elle qui bouleversait la leur?

 

Mon avis:

J’aime beaucoup les romans à quatre mains en général (La grand mère de Jade par exemple ou Vous descendez?) mais là, le fait que ce soit un roman à huit mains m’a un peu embêtée sans que je sache vraiment dire pourquoi.
A part cette petite chose, je n’ai rien à dire de ce chouette roman. Il est beau, émouvant, parfois marrant… C’est une ode à l’amitié, à l’amour et à la vie même. Je vraiment dévoré ce livre qui se lit très facilement. J’ai beaucoup aimé la fin à laquelle je ne m’attendais pas vraiment.
J’aurais quand même aimé que ce soit plus long, qu’il y ait plus de détails sur chaque personnage (Marc y compris). C’est un signe qu’il m’a vraiment plu, je pense.

Je le conseille vraiment à tout le monde.

 

Emi’lit